Hugh Weiss - Demain les barques

80,00 €
TTC

"Demain les barques", estampe de Hugh Weiss
2006, H. 45 x L. 32 cm
Jean-Pierre Huguet éditeur
N° 20/50

Quantité
Disponible

Hugh Weiss est un artiste peintre français d'origine américaine, né le 5 juin 1925 à Philadelphie (États-Unis), et mort à Paris le 1er octobre 2007. Si le mouvement CoBra a influencé son oeuvre  intérêt pour les arts naïfs ou encore la psychanalyse de l'imaginaire créatif , son travail onirique défie toute classification. La peinture de Hugh Weiss propose des voyages imaginaires. Un imaginaire qui reste toutefois obsédé par la réalité du monde. C'est au cours de l'un de ses voyages en Égypte, en 1981, avec son épouse la célèbre photographe Sabine Weiss, qu'il est frappé par l'idée des barques sacrées de la mythologie égyptienne : les barques solaires. Celles-ci représentent le cycle du lever et du coucher du soleil, comparable au cycle de la vie et de la mort. Ce n'est qu'en 1990 qu'il décide d'aborder ce thème, ainsi que celui des fleuves sacrés.

Cette estampe, Demain les barques, nous montre une embarcation sur laquelle tente de se hisser un personnage. La mer paraît agitée et de nombreux visages plus ou moins torturés se retrouvent pris dans les vagues ou sur la proue de la barque. Chaque élément de la composition est unique : visages, poissons, poissons à profil humain, tête de girafe (?), etc. Le rouge, couleur vive, qui domine la composition et contraste avec les figures hantées, peut nous faire penser que la scène se déroule au coucher du soleil. Cette oeuvre retranscrit-elle simplement les angoisses de l'artiste ? Outre son caractère onirique, Demain les barques peut nous évoquer les terribles risques encourus par des milliers de migrants tentant une traversée vers notre continent pensant y trouver un avenir meilleur.

Bibliographie
Gérard Durozoi, Hugh Weiss, Paris, Somogy éditions d'art, 2000.
Catherine Mafaraud-Leray, « Autour de Hugh Weiss », Décharge, n°132, 2006.

EST-HUWE-002-20